Alumni & Friends - Ways to get involved and give back

Séances

Les participants pourront choisir parmi neuf dialogues interactifs en ligne données par des conférenciers des milieux universitaires et d’ailleurs sur l’accès et la réussite des étudiants, des professeurs et du personnel; l’enseignement, l’apprentissage et les cursus inclusifs; les structures décisionnelles inclusives; les responsabilités et les obligations des collègues non noirs; le mentorat et d’autres sujets encore. Les dialogues concomitants aborderont des thèmes pertinents en fonction des identités multiples et entrecroisées de la communauté noire. 

Visitez cette page régulièrement pour une mise à jour sur la programmation.

Dialogue 1 : L’accès et la réussite des étudiants

Ce dialogue répertorie et examine les obstacles institutionnels à l’accès aux étudiants noirs, à leur sentiment d’appartenance, à leur représentation dans les pratiques et structures institutionnelles, à leur réussite universitaire et à leur bien-être global en classe et ailleurs, de leur recrutement à leur promotion. il conteste également l’absence d’exemples démontrant l’excellence des Noirs et explore comment s’assurer que les réalisations, le potentiel et les relations des étudiants avec la communauté avant et après leur parcours universitaire soient estimés, salués et récompensés, tant dans le milieu universitaire qu’ailleurs. 

Dialogue 2 : L’accès et la réussite des professeurs  

Ce dialogue traite des obstacles structurels et des pratiques culturelles qui nuisent à la représentation équitable des universitaires noirs dans les établissements – qu’il s’agisse de la préparation professionnelle, du recrutement, de la reconnaissance, de l’avancement et de la réussite, du perfectionnement du leadership ou de l’accession aux postes de direction. Il explore des façons efficaces de remédier à ces contraintes pour corriger les inégalités, attirer et soutenir les universitaires noirs, estimer et saluer leur contribution de manière significative et faciliter leur réussite professionnelle et leur inclusion dans les structures décisionnelles appropriées.

Dialogue 3 : L’accès et la réussite du personnel 

Ce dialogue traite des obstacles structurels et des pratiques culturelles qui nuisent à la représentation équitable du personnel noir dans les établissements – qu’il s’agisse de la préparation professionnelle, du recrutement, de la reconnaissance, de l’avancement et de la réussite ou des rôles à des postes de direction. Il explore des façons efficaces de remédier à ces contraintes pour corriger les inégalités, attirer, soutenir et retenir le personnel noir, estimer et saluer leur contribution de manière significative et faciliter leur réussite professionnelle et leur inclusion dans les structures décisionnelles appropriées.

Dialogue 4 : Des structures décisionnelles inclusives

Ce dialogue porte sur le peu de représentation des Noirs dans des postes de direction, les avantages de corriger la situation, la manière efficace d’intégrer la voix des étudiants, du personnel, des professeurs, des anciens et des membres de la communauté noirs à des postes de gouvernance et dans les autres structures décisionnelles pour concrétiser les engagements des établissements envers l’inclusion et contribuer à des milieux de travail, d’étude et de création sains et solidaires.

Dialogue 5 : L’enseignement, l’apprentissage et les cursus inclusifs   

Ce dialogue traite des failles en matière d’inclusion et de validation des points de vue, des expériences, des modes de savoir et d’apprentissage des Noirs et de leur contribution aux cursus en place; des approches de l’enseignement, de l’apprentissage de la conception des cursus, des démarches pédagogiques et des cultures en classe. Il examine les formes qu’adoptent les structures actuelles pour éviter de promouvoir et de maintenir un enseignement et des pratiques d’apprentissage qui incluent explicitement les besoins et les points de vue des professeurs et des étudiants noirs et l’absence de cursus sur la décolonisation, les perspectives interculturelles et les systèmes de connaissance. 

Dialogue 6 : Les responsabilités et les obligations des collègues et des superviseurs non noirs dans leur rôle de partenaires

Ce dialogue reconnaît que les efforts visant à soutenir un changement significatif dans les établissements et le secteur de l’enseignement supérieur ne devraient pas être la seule responsabilité et la seule obligation des collègues noirs. Les discussions seront axées sur les responsabilités et les obligations des collègues et des dirigeants non noirs pour favoriser des milieux solidaires, promouvoir des pratiques équitables et favoriser activement, intentionnellement et convenablement l’inclusion des étudiants, du personnel et des professeurs noirs. Les participants échangeront sur les meilleures pratiques pour passer de « l’intention » à « l’action » et acquérir les compétences nécessaires pour s’opposer au racisme envers les Noirs dès qu’il se manifeste et pour être des partenaires efficaces de l’inclusion des Noirs. On s’attarde sur la nécessité de soutenir et de maintenir des « alliances » ou partenariats véritablement coopératifs et s’assurer que, comme il se doit, les collègues noirs puissent s’exprimer avec autorité. 

Dialogue 7 : Le mentorat, les réseaux d’entraide et le bien-être

Ce dialogue se penche sur le manque de système de soutien pour les étudiants, les professeurs et les professeurs noirs, et examine comment les établissements et le secteur, en collaboration avec des partenaires communautaires, peuvent favoriser des systèmes d’entraide et des réseaux de mentorat durables pour garantir leur bien-être global, leur sentiment d’appartenance et leur rétention personnelle et communautaire dans les milieux universitaires, tout en facilitant leur réussite universitaire et professionnelle. 

Dialogue 8 : La collecte et l’utilisation de données fondées sur la race

Ce dialogue explore l’état actuel de la collecte de données fondées sur la race dans les établissements postsecondaires et répertorie des approches réfléchies pour colliger, analyser et interpréter les données. Il se penche sur l’efficacité de la collecte de données fondées sur la race pour réduire et corriger les disparités de manière mesurable chez les étudiants, le personnel et les professeurs noirs. Il traite de l’utilisation appropriée des données pour corriger les inégalités dans les principaux secteurs abordés lors des diverses séances des dialogues.

Dialogue 9 : La mobilisation des anciens, des partenaires externes et des communautés 

Ce dialogue consiste à explorer des moyens de renforcer des relations durables avec les anciens et les partenaires communautaires externes noirs. Il examine les méthodes que peuvent utiliser les établissements et l’ensemble du secteur pour devenir des partenaires responsables en matière de promotion et de maintien de relations avec les communautés noires et les autres organisations qui œuvrent contre le racisme envers les Noirs et pour leur inclusion. Ces discussions feront ressortir les pratiques recommandées pour assurer la mobilisation avec les communautés noires, lesquelles ne reposent pas sur un modèle de déficit, mais reconnaissent et apprécient les atouts de la communauté et fonctionnent selon des principes d’impartialité, de réciprocité et de développement communautaire mutuellement solidaires.